L’ÉQUIPE

 

EMMANUEL BORDIER

Après dix années d’art dramatique au conservatoire de Saint-Quentin avec Annie Ambroise et Rosine Lefebvre, Emmanuel Bordier s’envole à Amiens en 2006 pour y étudier le Théâtre à l’Université de Picardie. Adepte d’un jeu tonique, puisant son énergie dans un corps élastique, à Amiens il joue Tchekhov et Karl Valentin sous la direction de Fred Egginton, ainsi que Shakespeare auprès de François Debary.

Une fois sa Licence en Arts du spectacle en poche, Emmanuel décide de poursuivre sa formation au Conservatoire de Lille : Il intègre en 2009 le Cycle d’Orientation Professionnelle, où il suit des cours d’interprétation avec Vincent Goethals et Sébastien Lenglet, de danse et de chant. Durant ces deux ans qui le mèneront au Diplôme d’études Théâtrales, il se frottera aux œuvres de Shakespeare, Brecht, Lorca, Euripide, Claudel, Koltès, Guitry, Schwartz, Novarina…

Intermittent depuis sa sortie d’école en 2011, Emmanuel n’aura de cesse de multiplier les collaborations artistiques entre le Nord et la Picardie : Il jouera entre autres Le Dindon de Feydeau, le notaire et M. Fleurant du Malade Imaginaire de Molière (Théâtre de la Ramée), chez Shakespeare il sera Roméo (Les Pétard Mouillés) et Orlando (Théâtre Charnière), Arlequin poli par l’amour de Marivaux (Cie Les Ben’Arts) et interprètera le rôle de Mozart (Cie Altus).

En 2014, il joue Hermann, dans la pièce éponyme de Gilles Granouillet (Théâtre de la Ramée), et tourne dans une série réalisée par Gabriel Aghion. Il se passionne également pour la création lumière, encadre des ateliers de formation et de transmission en milieu scolaire et associatif, et fonde en 2012 la compagnie lilloise : Les Chiens Tête en Haut, dont il signera les mises en scène.

Emmanuel BORDIER